– Quelques mots pour te présenter :
J’ai 30 ans et je suis photographe amateur. De nature curieuse je me suis intéressée à la photographie en général. A l’heure où la cuisine est à la portée de tous, je n’ai malheureusement pas été touchée par ce don, mais depuis quelques années la photographie culinaire me passionne. Cela me permet de me ressourcer et dans cette série j’ai voulu lier ma passion de la photo et mon métier.

– Quand et comment es-tu tombée dans la photo ? Qu’est-ce que cela représente pour toi ?
En 2008 commencent mes premières expériences puis je n’ai cessé de vouloir explorer de nouveaux horizons. C’est pour moi le moyen d’immortaliser le temps et aussi le moyen de m’évader.

– Quels sont les sujets qui t’intéressent ? Qu’est-ce que tu y cherches, y trouves ?
Les sujets qui mettent en avant ma créativité ou encore la dérision sont la base de mes projets. Je prends le temps d’y penser, de tester et de trouver de l’amusement dans la création.

– Qui sont les photographes qui t’inspirent ou dont tu apprécies particulièrement le travail ?
Je ne me réfère pas forcément à des photographes en particulier mais je trouve mon inspiration en observant les photos culinaires et d’architecture.

– Qu’est-ce que tu présentes dans ton exposition ?
Cette série allie la photographie culinaire et mon métier. La série est née pendant le confinement du covid-19. L’idée n’était pas de créer des images spectaculaires mais de faire de la pratique de la photo, un “lâché prise” en rentrant de mes journées de travail. J’avais déjà en tête cette série mais n’avais pas pris le temps de la monter.

– Et pour la suite ? Des projets, des envies de découvertes, d’évolution ?
Continuer, progresser et faire aboutir d’autres projets en attente.

-Lien hypertexte vers le site internet où l’on peut te retrouver :
Je n’ai pas de site internet, je vous donne rendez-vous les 17-18 octobre au Kursaal.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *