– Quelques mots pour te présenter :

Bonjour! Je m’appelle Céline, j’ai 29 ans et je vis à Besançon. Je suis photographe et modèle à mes heures perdues. Un peu folle mais sympathique à ce qu’il parait! 😉

– Quand et comment es-tu tombé dans la photo ? Qu’est-ce que cela représente pour toi ?

J’suis tomber dans la marmite étant petite! Haha j’ai toujours rêver d’être photographe. J’ai débuter la photo en tant que modèle pour le plaisir il y a 6 ans, je suis ensuite passer derrière l’objectif il y a 4 ans ou j’y ai trouver une magnifique passion, j’ai pu par la suite créer ma micro entreprise pour les séance shooting et mariage. Pour moi la photo représente un exutoire ou je peux m’épanouir librement.

– Quels sont les sujets qui t’intéressent ? qu’est-ce que tu y cherches, y trouves ?

J’aime les photos de modèles ou l’ont peut mettre en avant les beauté et la féminité, c’est d’ailleurs là dessus que je travaille depuis deux ans pour cette exposition. Je cherche avant tout à faire passer des émotions au travers de mes clichés avec une dose d’authenticité au niveau de ma personnalité et de celles des modèles, une pointe d’onirisme, beaucoup de douceur et un soupçon de folie! Une belle recette qui me permet de m’évader et de laisser aller mon imagination et mon petit coeur d’artiste.

Qui sont les photographes qui t’inspirent ou dont tu apprécies particulièrement le travail ?

Peter Coulson, Sebastien Roignant … en fait y’en a beaucoup trop on a pas fini si je continu! Et deux bonhommes de chez nous qui m’ont beaucoup inspiré et aider Joys Stevensen, Marc Jardot

– Qu’est-ce que tu présentes dans ton exposition ?

Je vais exposé des clichés travaillés depuis deux ans, je pense avoir trouver une certaine cohérence dans ma série qui sera sur la thème de la féminité avec des mises en scène, des mouvements de danse et des portraits doux. Bon j’vais pas tout vous dire quand même faut venir voir et vous aurez la surprise! 🙂

– ET pour la suite ? des projets, des envies de découvertes, d’évolution ?

J’aimerais beaucoup progresser dans le nu artistique, c’est un univers qui m’attire et j’aimerais pouvoir y mettre ma petite pâte! L’animalier m’intéresse beaucoup aussi j’aimerais trouver plus de temps pour pouvoir m’y mettre.

Pour en savoir plus sur Trails avant de la retrouver au Kursaal, rdv sur son site : http://tailsphotographie.fr

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *