Exposition au Kursaal du 23 au 24 octobre 2021

– Quelques mots pour te présenter :
Artiste photographe professionnelle et reportrice engagée, autodidacte depuis 10 ans.

– Quand et comment es-tu tombée dans la photo ? Qu’est-ce que cela représente pour toi ?
D’abord en tant que modèle dans le but de me réapproprier mon corps et mon image. La poursuite cette quête identitaire m’a naturellement amenée à devenir créatrice d’images. C’était, et c’est toujours un moyen d’exister, de lutter et de s’exprimer.

– Quels sont les sujets qui t’intéressent ? Qu’est-ce que tu y cherches, y trouves ?
Je suis très inspirée par les archétypes que l’on retrouve dans les mythes, les légendes et les contes. Le folklore et les croyances abordent des enjeux sociaux et politiques intemporels qui sont très révélateurs du fonctionnement de notre monde actuel.

– Qui sont les photographes qui t’inspirent ou dont tu apprécies particulièrement le travail ?
Il y en a beaucoup mais je citerai surtout Cindy Sherman et Eugenio Recuenco.

– Qu’est-ce que tu présentes dans ton exposition ?
Une série intitulée « Reclaim ». Composée à la fois, d’autoportraits et de portraits de modèles dans différents milieux naturels, ces images expriment l’alliance des êtres humaines avec la nature et la nécessité de prendre conscience que nous sommes toutes et tous des créatures naturelles dépendantes de notre écosystème. Ces images traduisent la volonté de rompre avec un rapport capitaliste à la nature conçue non plus comme ressource à exploiter mais comme entité avec laquelle cohabiter et interagir. Le projet souligne aussi l’idée que l’égalité des droits en plus d’être un droit fondamental, est aussi un enjeu primordial à prendre en compte pour surmonter les défis les plus urgents de notre époque. C’est un fondement nécessaire pour l’instauration d’un monde pacifique, prospère et durable et donc, pour la survie de l’humanité. Il s’agit donc de se réapproprier « la gestion égalitaire d’un monde à renaître ».

– Et pour la suite ? Des projets, des envies de découvertes, d’évolution ?
Considérant que l’implication de la société civile et des citoyens est indispensable au succès de la mise en œuvre des Objectifs de Développement Durable, je souhaite apporter de la visibilité aux personnes militantes qui s’efforcent de changer le monde à travers leurs initiatives. Une série documentaire, qui, je l’espère, portera leur message et contribuera à conscientiser le plus grand nombre.

-Lien hypertexte vers le site internet où l’on peut te retrouver :

https://lunamodel.book.fr/

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.