Exposition à la Maison pour l’Image et la Photographie du 01/10 au 23/10 2022

– Quelques mots pour te présenter :
Je m’appelle Diane, j’ai trente ans et réside actuellement en Haute-Savoie. Je travaille dans le milieu culturel et suis également photographe professionnelle autodidacte. Je photographie la plupart du temps à l’argentique, au moyen-format et en noir et blanc.

– Quand et comment es-tu tombée dans la photo ? Qu’est-ce que cela représente pour toi ?
J’ai commencé la photo adolescente, mais je suis vraiment tombée dedans depuis environ 4 ans : j’en ai fait une pratique quasiment quotidienne. C’est à la fois une passion, une quête esthétique, et une façon de tromper le temps qui passe.

– Quels sont les sujets qui t’intéressent ? Qu’est-ce que tu y cherches, y trouves ?
Les sujets qui m’intéressent sont l’autoportrait, le portrait et nu féminin, la nature morte : en somme, les formes corporelles et végétales. Je recherche l’expression de la beauté, la représentation de soi et l’impermanence et la fragilité de toutes ces choses.

– Qui sont les photographes qui t’inspirent ou dont tu apprécies particulièrement le travail ?
Je ne suis pas vraiment inspirée par un photographe en particulier, même si j’en aime beaucoup (j’adore les portraits de Sally Mann et son rapport à la mort, les paysages de Harry Gruyaert, etc.). Mes sources d’inspirations sont souvent extérieures à la photographie.

– Qu’est-ce que tu présentes dans ton exposition ?
Je présente des portraits de femmes que j’ai rencontrées ces derniers mois, des portraits aux regards francs et postures fortes. Je souhaite revenir à une certaine simplicité dénuée de tout sens autre que la représentation de ces femmes, telles qu’elles s’affirment dans leur singularité à un moment donné.

– Et pour la suite ? Des projets, des envies de découvertes, d’évolution ?
Je vais apprendre à tirer mes images car j’ai des très envie de les voir sur papier et de décrocher un peu du tout numérique. Je travaille aussi sur une série personnelle depuis l’année dernière, que je poursuis en secret. Et sinon je souhaite continuer mon travail avec les modèles, autour du corps, du portrait…

-Lien hypertexte vers le site internet où l’on peut te retrouver :
imagesdediane.format.com/

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.