Il a conquis le public 2018, il revient cette année en tant qu’invité, avec de nouvelles images 🙂

Le public 2019 aura également l’occasion de voter pour son photographe préféré au Kursaal les 19 et 20 octobre !

– Quelques mots pour te présenter :

Je suis originaire du Jura et habite Besançon où j’ai effectué mes études. J’ai 44 ans et je suis ingénieur en Informatique de formation, mais je me consacre désormais à la photographie animalière. Sportif et passionné de nature, je pratique assidument le VTT dans notre magnifique région, où les rencontres avec la faune sauvage ne sont pas rares.

– Quand et comment es-tu tombé dans la photo ? Qu’est-ce que cela représente pour toi ?

C’est justement à force de sillonner les forêts et sentiers de notre région, au gré de rencontres toujours extraordinaires, que j’ai eu l’envie de venir à la photographie. Ce qui au départ était un moyen d’immortaliser les scènes vues en chemin est vite devenu une fin en soi. L’idée de voir et de pouvoir partager la beauté de la faune sauvage est aujourd’hui plus qu’une passion.

– Quels sont les sujets qui t’intéressent ? qu’est-ce que tu y cherches, y trouves ?

Mon approche s’oriente essentiellement sur la faune locale. J’essaie de révéler la beauté simple de chaque animal sauvage, fut-il “commun”, à travers des attitudes et des comportements au sein de son environnement naturel. A travers mes photos, je souhaite toucher les spectateurs et les inciter à prendre le temps de mieux observer la beauté de la faune qui nous entoure. Outre le plaisir d’être le témoin privilégié de magnifiques créatures, les échanges avec les spectateurs, souvent très sensibles aux images, sont très gratifiantes et encourageantes.

– Qui sont les photographes qui t’inspirent ou dont tu apprécies particulièrement le travail ?

Plus qu’une personne en particulier, c’est le travail de chacun que je regarde avec attention, avec au centre de l’image, l’animal. J’apprécie particulièrement les scènes expressives où le comportement de l’animal est sublimé par le décor naturel.

– Qu’est-ce que tu présentes dans ton exposition ?

Mon exposition se concentre sur la faune de notre région. Toutes les photos que je présente ont en effet été prises en Franche-Comté ou le long de l’arc jurassien, et montre la richesse de la faune locale. Qu’il s’agisse d’espèces emblématiques comme le lynx boréal ou au contraire d’animaux plus communs tels le martin-pêcheur ou l’hermine, je souhaite associer instants de vie et esthétisme au cours de mon exposition.

– ET pour la suite ? des projets, des envies de découvertes, d’évolution ?

Je souhaite poursuivre ma quête de la faune locale en découvrant de nouvelles espèces et en prenant le temps de m’attacher à certaines, comme j’ai pu le faire pour le martin pêcheur. D’un point de vue purement photographique, je continue mon évolution et je cherche encore d’avantage à incorporer l’environnement naturel de l’animal à l’image. J’espère bien sûr avoir toujours l’opportunité de présenter mon travail au cours d’expositions ou de festivals futurs et de pouvoir partager mes images avec de plus en plus de personnes. La publication d’un ouvrage est d’ailleurs un souhait qui me tient à cœur, que je souhaite mûrir sans hâte, et qui devrait voir le jour l’année prochaine.

Mehdi sera au Kursaal les 19/20 octobre 2019, et voici le lien vers son site : https://www.galerienature.fr/

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *