– Quelques mots pour te présenter :
Autodidacte passionné.

– Quand et comment es-tu tombé dans la photo ? Qu’est-ce que cela représente pour toi ?
Tous les jours quoiqu’il arrive, mes yeux et mon esprit sont toujours en éveil. La rue est mon moteur. J’ai envie de montrer que des scènes familières peuvent s’intégrer tout naturellement et tout aussi harmonieusement dans notre paysage et entre autres le paysage urbain.
A ma petite échelle outre le plaisir que j’éprouve à chaque prises, mes photos peuvent être le témoignage de notre évolution. J’aime la symétrie, les structures, les différents matériaux qui s’invitent dans notre environnement et surtout j’aime l’interaction entre l’architecture et l’humain. La photo m’apporte au quotidien une grande palette d’émotion et cela n’a pas de prix.

– Quels sont les sujets qui t’intéressent ? Qu’est-ce que tu y cherches, y trouves ?
J’ai une grande prédilection pour “ la photo” Je cherche une symétrie, un sens de l’ordre, une esthétique qui m’est propre mais aussi je cherche à raconter une histoire suivant l’atmosphère dégagée par le lieu pour créer des émotions et donner à chacun l’opportunité de se l’approprier.

– Qui sont les photographes qui t’inspirent ou dont tu apprécies particulièrement le travail ?
Jacques Henri Lartigue Robert Capa Martin Parr Steve Mc Curry.

– Qu’est-ce que tu présentes dans ton exposition ?
A mon modeste niveau montrer que la simplicité s’expose.

– Et pour la suite ? Des projets, des envies de découvertes, d’évolution ?
Des projets d’exposition New-York, Berlin, Lons le Saulnier, Chatenay Malabry. J’ai très envie de découvrir la photo de reportage : formation en août.

-Lien hypertexte vers le site internet où l’on peut te retrouver :photographize.co/stephanenavailles

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *