– Quelques mots pour te présenter :

Jean Paul Gougain photographe amateur autodidacte.

– Quand et comment es-tu tombé dans la photo ? Qu’est-ce que cela représente pour toi ?

En manque de créativité suite à une activité professionnelle moins captivante, je suis tombé un peu par hasard dans la pratique de la photo il y a quelques années.

J’y consacre actuellement une bonne part de mon temps libre et j’éprouve une réelle satisfaction dans le partage et l’échange.

– Quels sont les sujets qui t’intéressent ? qu’est-ce que tu y cherches, y trouves ?

Mon approche photographique se situe dans la captation de l’émotion sur des sujets paysagers naturels, urbains, voire humains qui m’entourent.

Je travaille la narration,  l’esthétique, le minimalisme … pour cela j’explore toutes les possibilités techniques offertes par la photographie actuelle.

– Qui sont les photographes qui t’inspirent ou dont tu apprécies particulièrement le travail ?

J’ai une culture photographique assez étroite nourrie surtout par des coups de cœur au hasard des rencontres et partages : George Digalakis, Benoit Courti, Stallker, Michael Shlegel, Vassilis Tangoulis … et bien d’autres.

– Qu’est-ce que tu présentes dans ton exposition ?

Je présente une série appelée « Reggatta de Blanc »

C’est un travail sur les limites de la sensibilité photographique, la recherche de l ‘essentiel, la sublimation de la substance graphique du cliché.

– ET pour la suite ? des projets, des envies de découvertes, d’évolution ?

De nouvelles séries sont en cours , je fais également évoluer celles existantes.

Je m’exerce depuis peu au portrait créatif sous toutes ses formes.

C’est ici : https://www.jpgougain.com/ que nous approchons l’univers de jean-Paul, puis au Musée des Maisons Comtoises du 28 septembre au 03 novembre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *