– Quelques mots pour te présenter :

Je suis un photographe amateur de 50 ans vivant à proximité de Dijon. Le reste se trouve dans mes images et mes écrits.

– Quand et comment es-tu tombé dans la photo ? Qu’est-ce que cela représente pour toi ?

Dès l’âge de 10 ans, je prenais des images avec un appareil sommaire en plastique que l’on m’avait offert un jour de Noël (un Viva 126 à cassettes). Mais j’ai commencé réellement à l’âge de 20 ans avec un reflex tout en apprenant à tirer mes images moi-même sous l’agrandisseur. Depuis, je suis passé au numérique avec toujours cette envie de tirer moi-même mes images. La photo est alors pour moi le moyen de représenter le monde poétiquement tel que je le perçois. Je l’écris aussi. Textes et images sont alors là pour cartographier et baliser mon chemin intérieur. Mes nombreux projets sont comme des rapports d’étapes d’un voyage commencé en 2010, caché derrière mon premier pseudo « Avec deux Ailes » (www.avecdeuxailes.fr). J’en suis désormais au quatrième pseudonyme, jamais choisis au hasard.

– Quels sont les sujets qui t’intéressent ? qu’est-ce que tu y cherches, y trouves ?

Mes thèmes de prédilection portent souvent sur le sentiment de mélancolie, de nostalgie, d’hier, de l’oubli, de l’abandon aussi. Le temps qui passe, comme celui aussi du féminin et de nos fragilités, sont mes sujets récurrents. En général, mes images tirent vers une expression poétique de ces thèmes et du monde qui m’entoure. Je travaille essentiellement la couleur. C’est toujours un challenge pour moi de travailler la colorimétrie d’une image… même si mes deux dernières expositions l’étaient en noir et blanc…comme quoi tout est possible ! Je travaille quasi exclusivement avec des modèles depuis de nombreuses années même si je ne m’interdis pas de faire des images diverses et variées pouvant illustrer un texte ou un poème.

– Qui sont les photographes qui t’inspirent ou dont tu apprécies particulièrement le travail ?

Aucun en particulier, beaucoup en général. Je ne saurai quoi citer précisément. Je n’ai pas une culture photographique poussée.

– Qu’est-ce que tu présentes dans ton exposition ?

Essentiellement des images poétiques parlant du temps qui passe et du féminin. Les deux sont intimement liés dans mon imaginaire et ma construction d’homme. Un lien personnel complexe dont je suis certainement le seul à comprendre (… mais pas tout le temps !).

– ET pour la suite ? des projets, des envies de découvertes, d’évolution ?

Je réalise des projets cohérents et complets en général tous les deux ans, que j’expose ensuite. Le prochain sera sur le thème du lien qui nous lie aux gens et aux choses. Comment il se construit, comment il grandit. Comment il se brise. Parler de la juste distance qui crée le lien et que les japonais théorisent dans le « Ma ». Compliqué à imager… mais je tenterai.

Evolution à venir : je veux apprendre à tirer sur des plaques de verre avec ces magnifiques chambres photographiques en bois et à soufflet, fabriquées au début de l’ère de la photographie…c’est un de mes projets créatifs des années à venir.

Un site pour en voir plus : http://www.avecdeuxailes.fr/

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *