Exposition au Musée des Maisons Comtoises du 2 octobre au 7 novembre 2021

– Quelques mots pour te présenter :
Bonjour. Je m’appelle Nicolas, j’ai 35 ans, je vis en côte d’or. Je suis passionné de voyages, de lecture, d’écriture et bien entendu de photographie.

– Quand et comment es-tu tombée dans la photo ? Qu’est-ce que cela représente pour toi ?
J’ai découvert la photographie à l’âge de 18 ans, grâce à mon oncle. Au tout début c’était le plaisir de faire une photo en suivant ses conseils et ses directives, mais le plus important pour moi, un moment de partage et d’échange. Le monde de la photographie est vite devenu une passion, un moyen de sortir du quotidien, de voyager.

– Quels sont les sujets qui t’intéressent ? Qu’est-ce que tu y cherches, y trouves ?
J’ai débuté la photographie par les instants de vie et par la création par pose longue avec deux séries qui ont eu beaucoup d’importance pour moi : les enfants et les mondes par transparence avec la création de photographies « fantômes ». Amoureux des voyages, des grands espaces et du tout petit, je cherche aujourd’hui à mettre en valeur la beauté des paysages à travers la pose longue, ainsi que le monde animal, sujet que j’ai découvert lors du premier confinement et pour lequel je suis encore à mes débuts. C’est pour moi une évasion.

– Qui sont les photographes qui t’inspirent ou dont tu apprécies particulièrement le travail ?
J’admire le travail de Doisneau pour tous les instants de Vie qu’il nous fait vivre, et le travail de Stefan Forster qui nous offre des photographies de paysages exceptionnelles.

– Qu’est-ce que tu présentes dans ton exposition ?
Lors de cette exposition j’ai voulu mettre en avant celles qui font peur, qui décuplent nos angoisses, ces petits monstres poilus cachés dans l’ombre. « Dans les yeux » est là pour faire craquer les plus apeurés et montrer la beauté, attiser la curiosité de celles dont on ne veut pas chez soi, et qui méritent d’être mieux connues.

– Et pour la suite ? Des projets, des envies de découvertes, d’évolution ?
Beaucoup de projets se bousculent dans ma tête. L’envie de me perfectionner dans le domaine macrophotographie, domaine dans lequel je débute, mais aussi les photographies de paysages ainsi que la photographie de nuit avec ciel étoilé.

-Lien hypertexte vers le site internet où l’on peut te retrouver :
http://nicolasbaudphotographe.fr/

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *