– Quelques mots pour te présenter :
Agé de 56 ans, photographe autodidacte, je me forme au contact de photographes professionnels depuis de nombreuses années.

– Quand et comment es-tu tombé dans la photo ? Qu’est-ce que cela représente pour toi ?
En 1984 âgé de 20 ans je fais l’acquisition d’un reflex argentique. 1999 j’achète mon premier boîtier numérique. 2003 Premier départ pour l’Algérie. A l’évidence ce voyage m’a fait aimer le reportage et une passion est née. Depuis, l’envie de faire de la photo ne me quitte pas. Le plaisir de partager les images de mes reportages et de faire connaitre la culture des Touareg au plus grand nombre.

– Quels sont les sujets qui t’intéressent ? Qu’est-ce que tu y cherches, y trouves ?
Les reportages sur les hommes des régions du Sahel et du Sahara, toujours empreinte de bienveillance, de respect pour restituer des images authentiques et humanistes. Rencontrer des hommes et des femmes avec une culture riche malgré la dureté des lieux et un sens de l’hospitalité que je n’ai rencontré nulle part ailleurs.

– Qui sont les photographes qui t’inspirent ou dont tu apprécies particulièrement le travail ?
Alain et Berny SEBE. Jean-Marc DUROU.

– Qu’est-ce que tu présentes dans ton exposition ?
Les Touareg Kel Eweye, une société de tradition nomade, pastorale et caravanière issue de la région de l’Aïr au NIGER.

– Et pour la suite ? Des projets, des envies de découvertes, d’évolution ?
Un reportage sur les bijoutiers Touareg de la région d’Agadez au NIGER et sur une fête Touarègue la Sabiba à Djanet en ALGERIE.

-Lien hypertexte vers le site internet où l’on peut te retrouver :
laurent.le.fennec

One thought on “Interview deLaurent BENOIT

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *