Exposition à la Brasserie Grandvelle du 2 octobre au 24 octobre 2021

– Quelques mots pour te présenter :
Je suis une femme de 29 ans et je photographie exclusivement en argentique moyen et grand format dans un esprit intemporel.

– Quand et comment es-tu tombée dans la photo ? Qu’est-ce que cela représente pour toi ?
Je fais des photos argentiques depuis toute petite. Enfant, j’étais très touche à tout : bricolage, peinture, gravure, mosaïque, poterie, etc. La création à toujours fait partie de moi. La photo est une activité un peu différente dans le sens où elle m’oblige à aller à la rencontre des gens alors que les travaux manuel sont solitaires. Pour moi c’est avant tout une curiosité de l’autre.

– Quels sont les sujets qui t’intéressent ? Qu’est-ce que tu y cherches, y trouves ?
Mes sujets de prédilections sont le corps, les visages, l’humain. J’aime aussi le paysage, mais je le préfère quand il y a une présence humaine dans l’image.

– Qui sont les photographes qui t’inspirent ou dont tu apprécies particulièrement le travail ?
Mes principales sources d’inspiration ont toujours été Paolo Roversi, Peter Lindberg, ainsi qu’Irving Penn.

– Qu’est-ce que tu présentes dans ton exposition ?
Cette exposition présente un aspect de mon travail un peu différent du reste. Il s’agit d’autoportraits et donc de photos réalisées dans des moments de solitude, d’introspection.

– Et pour la suite ? Des projets, des envies de découvertes, d’évolution ?
Actuellement, je sature un peu de la photographie pure et donc pour la suite, j’aimerais retourner à des travaux plus manuels en mixant photo et arts plastiques… J’ai plein d’idées, il ne me reste plus qu’à tester !

-Lien hypertexte vers le site internet où l’on peut te retrouver :
www.angeliqueb.com & Instagram

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *